Le Thé Bleu ou Bleu - Vert

 

Plus connus sous les noms de Oolong et Wu Long.

Le thé bleu est un thé avec une semi-fermentation qui se situe entre le thé vert et le thé noir. Il est à la base originaire de Chine, mais à l’heure actuelle, de nombreux pays en cultivent.

Le thé bleu est très différent d’une région à l’autre.  Bien sûr en fonction de son terroir, mais aussi de la durée (ou du degré) de la fermentation, qui varie suivant les goûts et les traditions. Il y a en effet aucune règle à ce sujet, ce qui permet au maître thé une totale liberté.

Il y a deux méthodes traditionnels :

  • - La taïwanaise qui aura une fermentation plus longue et donc se rapprochera plus du thé noir, plus sombre et plus fruité
  • - La méthode  chinoise qui aura une fermentation plus courte et donc se rapprochera plus du thé vert, léger aux saveurs végétales.

C’est le thé bleu qui est généralement utilisé pour la préparation de la traditionnelle cérémonie chinoise du Gong Fu Cha.

La fabrication comprend plusieurs étapes :

La cueillette :

Traditionnellement manuelle.  On va préférer les feuilles entières, plus grandes et plus mûres, qui auront naturellement moins de caféine

Le flétrissage : 

Les feuilles sont ensuite flétries au soleil puis refroidies à l’ombre, la fermentation peut commencer.

Le roulage ou l’oxydation :

Rouler les feuilles pour les « abimer » et de ce fait, rendre l’oxydation plus facile et libérer les arômes des feuilles

La sudation :

Les feuilles sont brassées dans un taux d’humidité élevé. L’eau des feuilles va s’évaporer et les arômes vont se dévoiler.

La torréfaction :  

Une fois que le degré de fermentation souhaité est atteint, les feuilles seront torréfiées au wok ou sur des plaques chaudes pour stopper cette fermentation. 

Le roulage :

Comme le thé bleu a de très grandes feuilles, il est en général roulé pour donner une jolie forme au thé et le rentre plus compacte

Le séchage : 

A nouveau séché pour éviter que le thé ne moisisse.

Comment le consommer :

Faible en théine, il se boira à toute heure de la journée.

Etant donné sa différence suivant son oxydation, il est vivement conseillé de vous référer aux conseils propres à chaque thé

En général, il s’infuse entre 80° et 90° entre 3 à 7 minutes.

Sans arôme ni parfum vous pourrez l’infuser entre 2 à 5 fois.